Accueil du site > > Actions - Interventions > Abaisser les effectifs dans toutes les classes

Abaisser les effectifs dans toutes les classes

samedi 23 février 2019
Mis à jour le samedi 23 février 2019

Le SNUipp-FSU lance une campagne de mobilisation pour qu’enfin les effectifs baissent réellement dans toutes les classes et que le nombre de postes nécessaires à cette réduction des effectifs soit budgété.

109 693 c’est le nombre de classes à plus de 25 élèves dans le primaire en France. Au moment où la carte scolaire 2019 montre une fois de plus l’insuffisance des dotations pour faire face aux besoins, il est temps de réclamer pour l’école de réels moyens et de façon équitable sur le territoire. La taille des classes est un des leviers de la réussite scolaire et une des préoccupations majeures des enseignantes et enseignants des écoles. Le ministère lui-même l’a reconnu, en dédoublant les classes de CP et CE1 d’éducation prioritaire.

Le SNUipp-FSU, lui, réclame un effort sur tous les territoires : pas plus de 25 élèves par classe, pas plus de 20 en éducation prioritaire.

Depuis une dizaine d’années, le nombre d’élèves par classe reste en moyenne de 23, une moyenne qui cache de grandes disparités, de nombreux effectifs dépassant largement les 25, allant jusqu’à trente en certains endroits. Et on est par ailleurs bien au-dessus de la moyenne OCDE à 21 et de pays bien classés aux évaluations Pisa comme la Finlande qui compte 19 élèves en moyenne. Pour rattraper cette moyenne il faudrait la création de 13 000 postes classes.

Carte scolaire en-deçà des besoins

Or, les dotations 2019 sont une fois de plus bien en deçà des besoins. Les 2 325 "moyens d’enseignement" distribués ne permettront pas de remplir l’objectif de dédoublements en éducation prioritaire, ni celui de rendre la maternelle obligatoire à 3 ans. Deux dispositions qui à elles seules en consommeraient 5 000. Il faudra donc fermer ailleurs, où les conditions d’enseignement se dégraderont et prendre sur les remplacements, les "Plus de maîtres" ou encore les Rased.

Une campagne nationale

C’est pour cela que le SNUipp-FSU organise une mobilisation nationale : #PasPlusDe25 élèves par classe et #PasPlusDe20 en éducation prioritaire. Une mobilisation sur toute la période des opérations de carte scolaire dans les départements.

Une première vidéo rappelle, avec humour, l’importance de cette question :

Puis sera lancée en mars une votation citoyenne dans toute la France pour recueillir le soutien du plus grand nombre. D’autres mobilisations seront construites avec le reste de la communauté éducative (parents, communes...) sous forme de rassemblements, de pétitions.... En parallèle, le SNUipp-FSU recense toutes les écoles dépassant la moyenne de 25 élèves par classe afin de cerner au plus près les besoins de création de postes et chiffrer ces besoins pour qu’ils apparaissent dans le prochain budget de l’éducation nationale.

SPIP | |Nous écrire|SNUipp|FSU | Suivre la vie du site RSS 2.0