Accueil du site > > Concours > Concours PE : Les nouvelles maquettes du CRPE publiées

Concours PE :
Les nouvelles maquettes du CRPE publiées

vendredi 6 septembre 2013
Mis à jour le lundi 22 septembre 2014

Les nouvelles maquettes du concours de recrutement des professeurs des écoles sont parues.

Les modalités des épreuves au concours de recrutement pour le professorat des écoles, organisé à partir de 2014, sont maintenant connues. Dans le cadre de la mise en place, à la rentrée prochaine, des écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE), il sera placé en fin de Master1 et sa première session aura lieu en juin 2014. Un arrêté ministériel, publié au BO en fixe les modalités d’organisation et précise la nature de ses quatre épreuves.

Pour l’admissibilité

Une épreuve de français et une de mathématiques sont au programme. Chacune d’entre elles est composée de trois parties : analyse documentaire, vérification de connaissances disciplinaires et didactiques ainsi qu’analyse de productions pédagogiques.

Pour l’admission

Les deux épreuves orales d’admission se décomposent quant à elles en :

- un entretien sur la base d’un dossier présenté par le candidat et qui vise à « évaluer ses compétences scientifiques, didactiques et pédagogiques dans un domaine d’enseignement relevant des missions ou des programmes de l’école élémentaire ou maternelle. »

- une épreuve en deux parties : la première sous la forme d’un entretien sur l’EPS en lien avec l’éducation à la santé (que ce soit en maternelle ou en élémentaire) mais aussi avec les pratiques sportives du candidat.

Réduction du nombre d’APSA : Suite à une interpellation du SNUipp-FSU, le ministère s’engage à donner des consignes aux recteurs pour limiter le nombre d’APS à 4 dans l’épreuve d’EPS et confirme la tenue d’une réunion de cadrage avec les présidents de jury de concours.

Pour la deuxième, le candidat devra présenter un exposé à partir d’un dossier fourni par le jury, permettant d’apprécier sa connaissances du système éducatif et « sa capacité à se situer comme futur agent du service public (éthique, sens des responsabilités, engagement professionnel). » Des éléments de professionnalisation

Le SNUipp-FSU avait demandé au ministère, que soient intégrés des éléments de professionnalisation et de didactique dès les épreuves d’admissibilité, ainsi qu’une prise en compte de la polyvalence et de la maternelle. Il demandait aussi que ne soit pas trop chargée « la barque » des étudiants. Ces demandes ont été partiellement entendues.

Lire :
- l’arrêté ministériel

SPIP | |Nous écrire|SNUipp|FSU | Suivre la vie du site RSS 2.0