Accueil du site > > Concours > Concours, titularisation : les réponses aux questions que vous vous (...)

Concours, titularisation : les réponses aux questions que vous vous posez

lundi 6 avril 2020
Mis à jour le jeudi 16 avril 2020

Le SNUipp-FSU fait le point sur le CRPE 2020, la fin d’année et la titularisation des professeur·es des écoles stagiaires suite aux dernières annonces du ministère.

Comment sera organisé le CRPE 2020 ?

Concernant les concours de recrutement, la priorité est donnée aux concours externes et 3è concours qui se dérouleront en juin/juillet. Les concours internes sont, pour leur part, reportés à septembre.
Au 31 mars, la DGRH n’excluait pas d’organiser un concours supplémentaire, afin de répondre à l’annonce d’une dotation complémentaire dans le 1er degré (non fermeture de classe sans avis favorable du maire dans les communes de moins de 5000 habitant-es). A ce jour, aucune information complémentaire ne nous est parvenue.

Quelles épreuves au concours ?

Le scénario privilégié est de faire passer des écrits d’admission en juin/juillet puis un oral de titularisation à l’issue du stage, au printemps 2021, avec “une attention particulière à la prise de poste.”
Les écrits de “juin-juillet’ aurait donc valeur d’admission, les récipiendaires du concours seront sous statut de fonctionnaire stagiaire à la rentrée de septembre. Un oral supplémentaire est prévu en fin d’année de stage pour la titularisation, dont les contours devraient être précisés ces jours-ci.
Le SNUipp-FSU interroge fortement l’intérêt de cet oral à la fin d’une année déjà fortement chargée : visites tout au long de l’année, mémoire à rendre et master à valider...

Pour quel type de recrutement ?

L’idée de recruter des contractuel·les au 1er septembre, comme cela avait pu être annoncé dans la presse, est dorénavant écartée, comme l’exigeait le SNUipp-FSU. A la rentrée, seront en poste des fonctionnaires stagiaires et non des contractuel·les admissibles.

Et les collègues fonctionnaires stagiaires de cette année ?

La fin de l’année approche et, en temps normal, c’est la période des dernières visites et bientôt des bilans. Le SNUipp-FSU avec les autres syndicats enseignants de la FSU s’est adressé à la DGRH pour demander bienveillance et souplesse à l’égard des stagiaires pour lesquel·les la titularisation ne serait pas envisagée. En effet, si le suivi et l’accompagnement en classe des stagiaires ne peut avoir lieu dans la période, ils et elles n’en sont pas moins au travail ! C’est pourquoi, le SNUIpp-FSU demande à ce que les stagiaires qui ne seraient pas titularisé·es en juin ne soit pas en renouvellement l’année prochaine mais en prolongation de stage. Le jury intermédiaire pourrait alors se prononcer sur leur titularisation, qui devra être rétroactive au 1er septembre 2020, ou leur renouvellement jusqu’à la fin de l’année. Le SNUipp-FSU sera attentif à ce que le nombre de non titularisations ne soit pas significativement plus important que les autres années. Il demande aussi, qu’au vu des semaines de formation "perdues" sur cette année de stage bien particulière, une formation continuée importante et de qualité, sur temps de travail, soit mise en place dès la rentrée de septembre.

SPIP | |Nous écrire|SNUipp|FSU | Suivre la vie du site RSS 2.0