Accueil du site > > Ecole et société > Égalité filles-garçons : l’école doit mieux faire

Égalité filles-garçons : l’école doit mieux faire

mardi 28 février 2017
Mis à jour le mercredi 15 mars 2017

Le Haut conseil à l’égalité publie un rapport qui met en lumière la persistance des stéréotypes sexistes dans l’éducation et pointe le manque d’offre de formation pour les enseignant-es.

Alors que « l’école joue un rôle central pour construire une culture et une société de l’égalité filles-garçons », les stéréotypes sexistes y persistent encore trop souvent, déplore le Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE) dans un rapport rendu public le 22 février. Les rapporteures y détaillent les différentes dimensions de ces stéréotypes qui influencent les pratiques pédagogiques, l’évaluation des élèves, les contenus des manuels scolaires, mais aussi les interactions avec les enseignantes et les enseignants ou encore l’orientation.

La formation pointée du doigt

Pour le HCE, les personnels de l’Éducation nationale ont un rôle primordial dans la construction de cette égalité entre filles et garçon, une thématique d’ailleurs intégrée à la loi de refondation et aux nouveaux programmes de 2016. Sont donc aussi présentées différentes ressources à la disposition des enseignant-es. Mais ce travail ne va pas de soi et l’organisme met en avant un manque réel d’offre de formation, tant initiale que continue, laquelle demande à être renforcée et généralisée. Une formation qui pourtant avait été promise par le ministère, après que celui-ci ait supprimé le dispositif des « ABCD de l’égalité » sous la pression de l’extrême droite et des opposants au mariage pour tous.

Lire le rapport

Visiter :
- le site du HCE

Voir aussi :
- Des outils pour l’égalité Filles – garçons

SPIP | |Nous écrire|SNUipp|FSU | Suivre la vie du site RSS 2.0