Accueil du site > > Organiser sa classe > Organisation et gestion de la classe > Gérer une classe à double niveau

Gérer une classe à double niveau

mercredi 6 juillet 2011
Mis à jour le mardi 15 janvier 2013

Conseils et pistes pour gérer une classe à double niveau.

Ne pas hésiter au départ à consacrer du temps à l’acquisition de savoir faire méthodologiques.

 

Comment rendre les élèves responsables et autonomes ?
- Leur clarifier les objectifs et les buts à atteindre ; leur donner les critères de réussite

- Mettre à disposition des outils pour devenir responsable (affichage, cahier-outils, sous-main)

- Prendre du temps, en début d’année, pour expliciter les modalités d’utilisation et l’intérêt de ces outils.

- Renforcer les consignes orales par une trace écrite.

- Donner des règles de fonctionnement du travail en autonomie : par exemple, on ne dérange pas le groupe qui travaille avec l’enseignant.

 

EMPLOI DU TEMPS de la journée

indiquer clairement la présence du maitre dans chaque groupe (figurine, couleur, image) Chaque modalité de travail comporte des règles spécifiques qu’on affiche au tableau lors d’un travail en autonomie par exemple, ou que l’on rappelle avant chaque travail.

L’emploi du temps est présenté le matin et explicité en terme de compétences, de connaissances.

On peur faire travailler les élèves sur des matières différentes au même moment pour différencier les programmes de chaque niveau (grammaire avec le maitre-maths en autonomie)

 

ATELIERS ET CONTRAT (exemple de ce qu’on peut mettre en place autonomie de certains pendant que l’enseignant s’occupe d’un groupe- )

 

Les contrats hebdomadaires : plan de travail personnalisé permettant aux élèves de travailler seuls quand ils ont terminé.

Les ateliers que pratiquent les enseignants de maternelle sont des modalités pédagogiques qui peuvent s’adapter à l’école élémentaire et permettre une véritable pédagogie différenciée. Les travaux individuels sont également une piste pour ces classes :

 - Des fiches d’entraînements, de réinvestissements (lecture, mathématiques, grammaire, ...)

 - Un atelier de technologie (matériel de récupération, des outils, ...)

 - Production d’écrits (articles pour le journal, recherches, fiches de jeux, compte-rendu d’expériences, ...)

 - Travail personnalisé, aide, …

- Tableaux d’inscription dans certains ateliers (projets)

Atelier de soutien : Programmé dans l’emploi du temps, il s’adresse à tous les élèves de la classe. Il porte sur une compétence, un savoir particulier (Exemple : la technique de la multiplication). Les élèves qui rencontrent cette difficulté y participent. Les conditions de travail en sous groupe s’appliquent.

Prendre des petits groupes ponctuellement sur la table du fond pendant que le reste de la classe est en autonomie

 

 

 

PDF - 60.8 ko

 

 

exemple d’emploi du temps en CP/CE1

PDF - 36.7 ko

Documents joints

SPIP | |Nous écrire|SNUipp|FSU | Suivre la vie du site RSS 2.0