Accueil du site > > L’année de stagiaire > L’organisation de l’année de stage

L’organisation de l’année de stage

mercredi 14 décembre 2016
Mis à jour le mercredi 14 décembre 2016

A cette rentrée scolaire, les lauréats du concours rénové seront en responsabilité à mi-temps et à mi-temps en formation à l’ESPE.

La circulaire qui fixe les conditions d’affectation des stagiaires est parue le 19 juin 2014, elle est complétée par celle du 30 juin 2015.

Au cours de l’année de stage, les professeurs des écoles (PE) stagiaires seront affectés, dans toute la mesure du possible, en tenant compte de leur lieu de formation et en évitant les écoles les plus difficiles (REP+ et ECLAIR) et les postes spécialisés , de même que l’attribution des classes les plus délicates (CP).

L’accueil des PE stagiaires

Un accueil destiné à l’ensemble des stagiaires, fondé sur la base du volontariat, se déroulera de préférence pendant la semaine précédant la rentrée scolaire. Cet accueil sera notamment destiné à la présentation des enjeux de l’année de stage, des conditions de son déroulement ainsi que de l’environnement professionnel dans lequel il aura lieu.

L’année de formation des PE stagiaires

  • Pour ceux qui doivent valider un master Les lauréats inscrits en M2 MEEF seront à mi-temps en responsabilité dans une école et à mi-temps à l’ESPE pour suivre leur deuxième année de master et la valider.
  • Pour ceux qui n’ont pas à valider un master Les lauréats ayant déjà un master, ou les lauréats dispensés de l’obtention d’un master (mère de trois enfants, sportifs de haut niveau) seront à mi-temps en responsabilité dans une école et à mi-temps en ESPE avec une formation adaptée.
  • Pour ceux qui détiennent déjà une expérience d’enseignement ou un diplôme qualifiant

Les lauréats qui sont dispensés du master et ayant une expérience d’enseignement d’au moins un an et demi d’équivalent temps plein enseigneront à temps complet et suivront des modules de formation spécifiques à l’ESPE.

Les lauréats qui possèdent un titre ou un diplôme de l’Union Européenne les qualifiant pour enseigner ou pour assurer des fonctions d’éducation seront à temps complet à l’école et ne bénéficieront pas de formation à l’ESPE.

L’accompagnement des stagiaires

L’accompagnement des stagiaires se compose d’un tutorat mixte. Chaque stagiaire se verra attribuer, un tuteur, de préférence au sein de l’école où il se trouve, maître formateur ou maître d’accueil temporaire ainsi qu’un tuteur désigné par l’ESPE.

Ce qu’en dit le SNUipp-FSU

Partout, le SNUipp-FSU sera aux côtés des PES pour exiger une véritable formation et un accompagnement conséquent pour débuter. L’entrée dans ce métier complexe nécessite d’en connaître les ressorts et les leviers essentiels.

Afin d’obtenir une formation initiale qui tienne compte de ces exigences, le SNUipp revendique :
  • un concours sous condition de licence placé en fin de L3.
  • une formation initiale professionnelle de deux ans rémunérée, sous statut de fonctionnaire-stagiaire, validée par un master.
  • le maintien et le développement du potentiel de formation à l’ESPE avec des équipes pluri-catégorielles.
  • une formation adossée à la Recherche s’appuyant sur des équipes pluri catégorielles de formateur-rices, dont les enseignant-es rattaché-es aux ESPE et les maîtres formateur-rices font partie.
  • un cadrage national de la formation en terme de volume horaire et de contenus de formation,
  • Un suivi des stagiaires conçu dans une logique de formation et non d’évaluation.
  • Une progressivité dans les stages allant de l’observation, pratique accompagnée à la responsabilité et ne dépassant pas un tiers du temps de formation.
  • une année de T1 à mi-temps sur le terrain pour construire des compléments didactiques et disciplinaires, pour s’exposer à l’analyse de pratique en présence des enseignant-es rattaché-es aux ESPE, encadré-es par des formateur-rices de terrain. La formation initiale doit se poursuivre en T2.

Documents joints

SPIP | |Nous écrire|SNUipp|FSU | Suivre la vie du site RSS 2.0