Accueil du site > > Organiser sa classe > Organisation et gestion de la classe > La salle de classe : Rendez-vous en terre inconnue ?

La salle de classe : Rendez-vous en terre inconnue ?

jeudi 10 janvier 2013
Mis à jour le jeudi 10 janvier 2013

Qui n’a jamais rêvé en entrant dans une classe triste et grise de la transformer en un lieu chaleureux où les élèves se sentent bien ? Quelques pistes de réflexion pour créer un cadre « contenant » offrant aux enfants un environnement agréable de travail.

Ce qui saute aux yeux lorsqu’on effectue des recherches sur l’aménagement de la classe, c’est que l’essentiel des analyses est centré sur la maternelle. L’appropriation de l’espace classe ne serait-elle qu’une affaire de tout petits ? Rien n’est moins sûr. Zoom sur les questions à se poser pour faire de ce lieu un endroit accueillant donnant des repères et des habitudes de travail, quelque soit le niveau de classe.

Une des premières variables que l’on peut ajuster tout au long de l’année à l’école, c’est l’emplacement des tables. Selon ce que le maître va choisir, cela aura une incidence sur son positionnement d’enseignant : une disposition frontale n’induit pas forcément la même pédagogie qu’en îlots, en U, ou en épis. Il est donc important de se demander quelle organisation retenir en fonction de ses attentes en terme d’apprentissages (travail de groupe ? coopération ?).

Très prisés en maternelle, ce sont parfois les oubliés de l’élémentaire : les coins en autonomie, où les élèves peuvent se rendre après un travail terminé. Où les placer ? Pourquoi ? Des règles bien définies sont nécessaires pour assurer le bon déroulement de la classe : savoir quand s’y rendre, dans quelles conditions, à combien,... De la simple table disponible pour y faire des dessins au coin lecture, en passant par l’espace écoute ou encore informatique, nombreux sont les lieux pour apprendre en s’amusant calmement.

L’affichage, enfin, est un formidable outil pour rendre une salle agréable. Reste à savoir ce qu’il faut y mettre. Devra-t-il être permanent ou peut-il être éphémère ? Sera-t-il construit avec les enfants ou tout prêt ? Un critère de lisibilité ne devra pas être négligé si l’on opte pour la première option. Où sera-t-il placé ? Peut-on y réfléchir avec les enfants ? De quels types (leçons, productions d’arts visuels, outils,...) ?

Quels que soient les choix d’aménagement de la classe, modifiables à tout moment, l’essentiel est de prendre le temps de se demander dans quel but, et de faire de cette salle de classe un lieu où les élèves ont plaisir à travailler.

Article paru dans la publication "Fenêtres sur cours 1ères classes" du mois d’octobre. dans le dossier "Dans la classe, mais pas complètement dans le métier".

SPIP | |Nous écrire|SNUipp|FSU | Suivre la vie du site RSS 2.0