Accueil du site > > Pourquoi se syndiquer ? > Le SNUipp et la FSU renforcés

Le SNUipp et la FSU renforcés

dimanche 9 décembre 2018
Mis à jour le mardi 11 décembre 2018

Avec 73 785 voix, le SNUipp-FSU sort renforcé des élections professionnelles. Les enseignantes et les enseignants des écoles renouvellent leur confiance dans leurs représentants et leur rôle indispensable au quotidien pour défendre les personnels et l’école de la réussite de tous les élèves.

En dépit des bugs et de la complexité technique du scrutin, les enseignantes et les enseignants des écoles ont été très nombreux aux élections professionnelles dans le premier degré qui permettent de désigner leurs représentants et avec 73 785 voix, le SNUipp-FSU sort renforcé de ce scrutin, alors que le gouvernement remet en cause les instances représentatives des personnels.

Commission administrative paritaire nationale (CAPN)

Le SNUipp-FSU gagne 7 833 voix à la Commission administrative paritaire nationale (CAPN) par rapport au scrutin de 2014 ; il est majoritaire dans 81 départements et conserve ses six sièges avec 44,33% des voix devant le SE-Unsa qui recueille 25,12% des voix et trois sièges. Le Snudi-FO arrive en troisième position avec 14,22% des voix et un siège.

Comité technique ministériel (CTM)

Avec une augmentation de plus de 6 300 voix pour la FSU par rapport aux élections de 2014, les électeurs et électrices de l’Éducation ont renouvelé leur confiance dans les délégués du personnel de la FSU et ses syndicats pour les représenter. Ces élections montrent une grande stabilité des résultats entre les différentes organisations. Le nombre de sièges attribués au CTM restant à l’identique. La FSU reste sans conteste la première fédération de l’Éducation nationale. Un atout considérable pour continuer de défendre au quotidien les personnels dans l’exercice de leurs missions, le bon déroulement de leur carrière mais aussi pour obtenir une meilleure reconnaissance de leurs qualifications et une amélioration de leurs conditions de travail.

À l’étranger également ... le SNUipp et la FSU premiers.

Avec une participation de 58%, les enseignants français de l’étranger ont davantage participé aux différents scrutins qui les concernaient. Au Comité technique de l’AEFE (CT), La FSU obtient 5 des 8 sièges devant le SE-Unsa qui en obtient 2 et le Sgen-CFDT qui obtient 1 siège. Résultats encore meilleurs à la Commission consultative paritaire centrale de l’AEFE (CCPC) du premier degré, puisque 4 des 5 sièges sont occupés par le SNUipp-FSU et 1 seul par le SE-Unsa. Les résultats complets.

CT AEFE FSU : 53, 97 % SE-Unsa : 19,89 % Sgen-CFDT : 13,97 %
CCPC 1er degré SNUipp-FSU : 60,30 % SE-Unsa : 27,50 % Sgen-CFDT : 6,1 %

Enfin, même tendance dans les Commissions consultatives paritaires locales de l’AEFE (CCPL) où les syndicats de la FSU sont présents et fortement majoritaires dans la plupart des pays du réseau. Les résultats dans chaque pays.

Aller plus loin :
- Les résultats par département
- Le communiqué du SNUipp-FSU
- Le communiqué de la FSU

Documents joints

SPIP | |Nous écrire|SNUipp|FSU | Suivre la vie du site RSS 2.0