Accueil du site > > Actions - Interventions > Maintien de la prime spéciale d’installation

Maintien de la prime spéciale d’installation

mercredi 15 février 2017
Mis à jour le mercredi 15 février 2017

Dans un courrier daté du 10 février, la ministre de la Fonction publique confirme à la FSU le relèvement du seuil sous lequel les nouveaux titulaires de la Fonction publique - notamment les PE - affecté-es en Ile de France et dans l’agglomération de Lille, peuvent percevoir la prime spéciale d’installation.

En novembre la FSU s’est adressée à la ministre de la Fonction publique pour l’alerter sur les conséquences de la rénovation des grilles de salaire des enseignant-es, en particulier pour les nouveaux titulaires pouvant prétendre au versement de la prime spéciale d’installation.

Jusqu’à présent, cette prime était versée aux personnels nommés dans un grade dont l’indice du 1er échelon est inférieur à l’indice net 375. C’était notamment le cas des professeurs des écoles débutant à l’indice net 349.

Or la revalorisation indiciaire des débuts de carrière fera passer cet indice à 383 au 1er septembre 2017 et à 390 en 2019. On pouvait craindre dès lors, que ne puisse plus leur être versée cette prime de 2000 euros.

La ministre confirme le relèvement

La ministre de la Fonction publique vient de répondre favorablement à la FSU et indique dans son courrier que le seuil de versement sera relevé. C’est une bonne nouvelle pour tous les PE nouvellement titularisé-es en région parisienne et sur l’agglomération lilloise.

Lire le courrier de la ministre

Lire le courrier de la FSU

SPIP | |Nous écrire|SNUipp|FSU | Suivre la vie du site RSS 2.0