Accueil du site > > Actions - Interventions > Nouveau décret sur les remplaçant-es : le SNUipp-FSU demande des garanties au (...)

Nouveau décret sur les remplaçant-es : le SNUipp-FSU demande des garanties au ministre

mercredi 7 juin 2017
Mis à jour le mercredi 7 juin 2017

Le décret du 9 mai 2017 permet que les stagiaires soient affecté-es sur des postes de remplaçant-es. Le SNUipp-FSU interpelle le ministre afin d’obtenir des garanties sur leurs lieux de stage pour ne pas que leurs conditions de formation soient davantage dégradées.

L’article 1 du décret n°2017-856 du 9 mai 2017 stipule que : « Des personnels enseignants du premier degré, titulaires et stagiaires, peuvent être chargés […] d’assurer le remplacement des enseignants momentanément absents[…] ». Pour le SNUipp-FSU, il n’est pas concevable que des stagiaires soient placés sur des remplacements courts, du jour au lendemain, sans tenir compte du stress inhérent à ce type de poste.

L’enquête qu’il a menée ces trois dernières années auprès des stagiaires et dont les résultats seront bientôt publiés pour cette année, montre que plus de 80% d’entre elles et eux se disent stressé-es et débordé-es.

Pour le SNUipp-FSU, les stages doivent :

  • être conçus dans une logique de formation et non d’emploi ;
  • inclure des temps de préparation et d’analyse des pratiques ;
  • inclure des stages massés permettant de découvrir tous les cycles ;
  • respecter une progressivité de l’observation à la responsabilité.

- Lire l’intégralité du courrier au ministre

PDF - 182.1 ko
SPIP | |Nous écrire|SNUipp|FSU | Suivre la vie du site RSS 2.0