Accueil du site > > Organiser sa classe > Organisation et gestion de la classe > Préparer le premier jour de classe

Préparer le premier jour de classe

mardi 11 juillet 2017
Mis à jour le mardi 11 juillet 2017

La première journée en classe est celle qu’il ne faut pas manquer ! Que faire, que prévoir, comment s’y préparer ? Vous trouverez ici quelques conseils pour vous aider à préparer au mieux cette journée, que vous soyez en élémentaire ou en maternelle.

LE PREMIER JOUR DE CLASSE EN ÉLÉMENTAIRE

Avant le premier jour de classe
- Préparer un emploi du temps précis en évitant les flottements.
- Prévoyez même beaucoup d’activités quitte à ne pas tout faire.
- Vous penserez à installer les premières règles de vie et de fonctionnement de la classe, lors des différentes activités de ce premier jour.
- Connaître les horaires d’entrée, de sortie, de récréation. Vos services de récréation.
- Préparer des listes d’élèves pour noter les différentes informations ou papiers donnés par les élèves : attestation d’assurance, mot signé, cantine, suivi RASED …...

Le premier jour de classe

Dans un premier temps...

- Amener les élèves dans la classe en veillant à un déplacement en silence et ordonné. Le premier contact est important et les élèves doivent sentir dès le début votre « détermination » à cadrer les déplacements.

- Un petit arrêt devant la porte de la classe, pour permettre une entrée calme dans la classe : leur préciser que pour l’instant ils peuvent s’installer librement et choisir leur place dans le calme et le silence.

- Après quelques mots de bienvenue, leur préciser que ce placement sera certainement provisoire.

- Se présenter simplement, en écrivant son nom au tableau. Faire l’appel pour commencer à repérer les élèves et leurs noms. (on peut leur demander d’écrire leur prénom sur des petits cartons préparés à l’avance). Vous referez l’appel en début d’après midi. On peut imaginer une présentation individuelle de chaque élève : prénom et nom, ce qu’il aime ou n’aime pas...

- Distribuez le cahier de correspondance (ou liaison) et y faire coller la liste de fournitures (si les élèves ne l’ont pas déjà eu en fin d’année) Faire écrire le mot pour la réunion de parents.

- Présentez le programme de la journée avec les horaires.

- Demandez aux élèves ce qu’ils pensent qu’ils vont faire cette année, ce qu’ils attendent de cette nouvelle année : présentation du programme de l’année, les grands projets, les objectifs principaux de l’année, les différents domaines des matières (calcul, nombres, géométrie ...). Définir les différentes disciplines (http://data0.eklablog.com/marevann/...)

- Leur demander de regarder l’aménagement de la classe et d’en déduire quels sont les coins qu’il y a dans la classe : présentation des coins de la classe, de leur utilisation et des règles de fonctionnement. Préciser les règles de déplacement dans l’école, dans la classe.

L’emploi du temps de la journée :

Les activités préparées auront pour but  :
- de mettre en place progressivement les cahiers, classeurs, livres …

- de donner des habitudes et des règles de travail

- de s’organiser dans la classe : que faire quand on a fini un travail avant le temps donné ?

- de commencer à évaluer où en sont les élèves pour préparer les séquences en fonctions des compétences acquises des élèves (Faire des évaluations diagnostiques dans les premiers jours)

- de commencer à créer une dynamique, un climat de classe positif, serein et studieux

Bilan en fin de la journée : les règles de fonctionnement de la classe que l’on a vues

Par ex :
- Demander la parole
- règles du travail en autonomie
- règles du travail en groupe
- déplacements dans la classe
- quand j’ai fini un travail avant l’heure fixé je peux …
- soigner la présentation de son travail et son écriture

Le lendemain on peut reprendre le rappel de ces règles de fonctionnement en début de journée ( on peut les matérialiser par des affiches que vous présenterez au fur et à mesure de leur mise en place dans la classe)

Pensez à alterner
- des moments de travail écrit et de travail oral
- des moments de concentration et des moments plus « légers »
- des moments de travail individuel, collectif et en groupe ( au début commencer peut-être par des binômes car la gestion du travail de groupe est plus difficile)

Pensez à
- conclure chaque activité en faisant un mini-bilan et en « ouvrant » sur ce qui sera fait lors de la prochaine séance

QUELQUES IDÉES EN VRAC :

- une lecture sur le thème de la rentrée : cycle 3 : le petit Nicolas, « C’est bien, juste avant la rentrée des classes » (delerm)

http://storage.canalblog.com/29/58/...

d’autres textes : http://storage.canalblog.com/58/36/...

site qui propose des textes et des poésies sur le thème de la rentrée : http://tableau-noir.net/rentree.html

Le travail sur ce texte permettra d’avoir une première idée de leur niveau de lecture à haute voix (après le travail sur le texte) et de compréhension cycle 2 « la rentrée des mamans » (Jo Hoestlandt ), "Tibili le petit garçon qui ne voulait pas aller à l’école" de Léonard, " Même les princes doivent aller à l’école" de Morgenstern,

-  une séance d’arts plastiques : pages de garde des cahiers (ou couverture des cahiers) ou travail plastiques autour de son prénom http://artsvisuelsecole.free.fr/let...

- expression écrite sur le thème de « je me présente » portrait chinois (si j’étais …) http://exofiche.net/PDF/portrait-ch... http://www.professeurphifix.net/exp...

ou suite au texte de lecture du début de la journée.

- Une poésie sur le thème de la rentrée (lecture, compréhension, copie) http://storage.canalblog.com/94/03/... http://storage.canalblog.com/55/13/...

- Un moment philosophique et d’expression orale : « à quoi ça sert d’aller à l’école ? » (On mettra en place les règles de discussions collectives). On peut imaginer un premier moment individuel ou chacun réfléchit à la question, puis un moment collectif (enregistré ou non) où chacun argumente. L’enseignant peut proposer aussi, suite à la discussion un texte « philosophique » en rapport avec le thème.

- Une présentation par l ’enseignant d’un ouvrage et puis il demande « qui le veut ? ». Les élèves pourront ultérieurement présenter un livre de chez eux ou emprunté à la BCD et demander à la fin « qui le veut ? » (le livre peut passer d’élève en élève)

- "Un problème pour chercher" présenté en début de journée. Les élèves utilisent le temps libre qu’ils peuvent avoir (travail fini avant le temps imparti …). Présentation en fin de journée des solutions trouvées.

- Un moment de calcul mental (rapide) avec un moment de calcul réfléchi (on explique sa procédure)

- Mettre en place avec les élèves les métiers ou les responsabilités (distributeur, facteur, bibliothécaire, informaticien, responsable du tableau ….) dont on aura besoin dans la classe. Définir le rôle de chacun et le mode de changement des responsables. Ce travail peut être fait en groupe (ce qui permettra de poser les règles du travail de groupe) : on demande à chaque groupe de lister les métiers ou responsabilités dont on aura besoin dans la classe et de définir leur rôle. Une mise en commun pour se mettre d’accord.

LE PREMIER JOUR DE CLASSE EN MATERNELLE

Première journée possible en maternelle

Voici quelques conseils et une liste non exhaustive des activités que l’on peut proposer lors de la journée de « La rentrée » .

« On prévoit toujours trop » : oui, mais attention, il est plus facile d’éliminer des activités prévues que d’improviser... Quoi qu’il en soit, l’enseignant doit apparaître serein, avec des objectifs précis, il doit être calme et déterminé : Des exigences dès le premier jour, ce qui est exigé doit être tenu.

Les élèves doivent se sentir en sécurité et pour cela poser le cadre dès le premier jour est un atout majeur : il y a des règles, le maître les fait respecter, on peut donc travailler sereinement !

Ce sont les premiers jours que le contrat de classe se met en place, on peut faire le choix de l’expliciter mais ce n’est pas une obligation : les élèves savent très rapidement ce qu’ils peuvent faire ou ne pas faire et écrire ostensiblement « les règles de la classe » ne garantit en aucune façon qu’elles seront respectées...

Enfin, les moments informels sont ceux qui dérapent le plus facilement, il est donc important de les penser aussi, exemple :
- les déplacements dans l’école en rang dès le début, même si c’est un peu long à mettre en place garantissent la sécurité, des petites chansons pour accompagner ces déplacements contribuent à ce qu’ils se passent sans débordements ou égarements.
- Le temps d’attente pour que tous soient bien installés dans le coin rassemblement peut être accompagné de jeux de rythmes corporels (sans matériel et donc toujours prêts !) que l’enseignant montre et que les élèves imitent souvent spontanément : pas besoin de parler cela permet d’attendre en faisant quelque chose d’intéressant.

Une journée type, peut par exemple être, en maternelle :

8H20 : accueil dans la classe, des jeux ont été placés sur les tables par avance (exceptionnellement ou pas). L’accueil en PS peut exceptionnellement ce jour là déborder pour dédramatiser, discuter et mettre en confiance les petits qu’on laisse pour la première fois à l’école et qui pour certains pleurent.

8h40, rangement : plus long que par la suite : on peut prendre 10 à 15 mn ce jour là, car c’est l’occasion d’expliquer ou chaque chose se range en situation, on investit pour les jours à venir : chaque chose à sa place. Par la suite, 5 mn devraient suffire à ranger.

8h55, coin regroupement : l’enseignant se présente, présente les autres adultes de la classe, puis fait l’appel : chaque enfant est pris en compte : il est appelé à répondre à son prénom et à son nom : « je suis là », « c’est moi... », s’il ne souhaite pas s’exprimer ce jour là, on le fait pour lui...

9h05 : Explications par l’enseignant du fonctionnement de la classe pour ce qui concerne les jeux par la description de chacun des coins de la classe, des fonctions qu’il assume, de ses conditions d’utilisation, des moments ou l’on pourra l’utiliser... et aussi du matériel que les élèves pourront utiliser de façon autonome aux moments des accueils à condition qu’ils les range correctement au signal.

9h20 : Premier travail de français qui donne l’occasion de montrer comment on va travailler : les consignes sont données en collectif dans le coin rassemblement, on réfléchit au matériel dont on aura besoin pour faire ce travail, l’enseignant explique où il faudra s’asseoir pour faire ce travail et demande le calme pour le déplacement et la récupération du matériel.

Le titre d’un album dont la première de couverture sera présentée à ce moment là, décrite et occasion d’émission d’hypothèses sur le contenu de l’album (et que l’on lira ensuite) est un bon support pour ce premier travail (lettres en police creuse à décorer en PS, écriture par copie ou collage du titre en majuscules scriptes à l’identique à partir d’un modèle préparé en MS, une lettre par case, copie en plusieurs fois et dans des cadres de différentes tailles « sans dépasser » en majuscules scriptes en GS (le travail de cursive viendra ensuite).

Sur le travail de MS et GS, un cadre est réservé pour écrire son prénom (rectangle en haut à gauche par ex) qui sera toujours identique quel que soit le travail. Un modèle peut être donné aux élèves qui ne savent pas écrire leur prénom. Un autre cadre préparé sur la feuille permet de gérer les différences de rythme : il s’agit de dessiner dans ce cadre, quand on a fini d’écrire, ce que l’on pense qu’il va arriver dans cette histoire.

Une fiche aura pu être préparée par et pour l’enseignant avec la liste des élèves sur laquelle il pourra déjà repérer les droitiers et les gauchers.

10h00 : récréation (passage aux toilettes et habillage inclus dans l’horaire)

10h30 : lecture magistrale de l’histoire.

10h40 : maths, on peut faire la présentation de l’activité « valise de toutou » (PS), sac du trésor (MS), « valise du trésor » (GS) que l’on peut trouver dans le CD Hatier « apprentissages mathématiques en maternelle » en commençant la constitution du trésor. Ce CD sera de plus un excellent outil qui peut servir de base pour une programmation des mathématiques en maternelle.

Il s’agit donc de montrer aux élèves (en collectif) la valise ou le sac à trésor, d’expliquer que le travail à faire sera de se rappeler les trésors que l’on met dedans, et que l’on « joue » , la classe contre le maître : s’ils se souviennent de tous les trésors, ils auront gagné, et le maître devra ajouter un nouveau trésor, sinon, ils auront perdu, c’est le maître qui aura gagné (pas de nouveau trésor).

Cette activité permettra ensuite de donner l’occasion aux petits parleurs de prendre facilement la parole en grand groupe (nommer un objet avec des mots qui ont été déterminés ensemble). Ce jour là, on peut présenter 3 trésors qui iront dans le sac, la valise, et décider ensemble comment on va les nommer...

Ensuite vers 10h50, on peut commencer une première activité mathématiques.

A 11h15, on peut enfin apprendre ensemble une comptine simple avec jeux de doigts qui permettra aux élèves de restituer facilement à leurs parents une partie de ce qui aura été fait à l’école.

L’après-midi : PS, 13h20 : accueil idem à celui du matin dans la classe. Les petits vont faire la sieste. On leur proposera ensuite une activité calme au réveil (dans laquelle on se sent à l’aise : arts visuels, musique, sciences...), puis une séance d’EPS (jeux collectifs avec consignes très simples, par exemple les « déménageurs » ou selon les compétences, des rondes et jeux dansés).

L’après midi peut ensuite se terminer par une lecture d’album.

MS ou GS, EPS en début d’après-midi : jeu collectif ou différentes courses (courir vite, relais...)

14h30, récréation.

14h45, séance de préparation du matériel outils que l’on utilisera au cours de l’année : des protections de cahiers, des pochettes pour ranger art visuel ou graphismes divers... ceci peut se faire selon le contexte (matériel disponible, présence possible de l’ATSEM...)

La journée se termine par une reprise de la comptine du matin et par la lecture magistrale d’un nouvel album

Lire aussi :
- Préparer mon premier jour de classe en maternelle

SPIP | |Nous écrire|SNUipp|FSU | Suivre la vie du site RSS 2.0