Accueil du site > > Concours > Recrutement des professeurs des écoles (PE)

Recrutement des professeurs des écoles (PE)

mardi 23 août 2011
Mis à jour le samedi 1er mars 2014

Recrutement des professeurs des écoles (PE)

Le corps des PE est classé dans la catégorie A de la fonction publique ; ce corps comprend une classe normale divisée en 11 échelons et une hors-classe divisée en 7 échelons.

Les PE exercent dans les écoles maternelles et élémentaires, mais aussi dans les établissements d’enseignement spécialisé, dans les établissements régionaux d’enseignement adapté, dans les écoles régionales du premier degré, dans les sections d’éducation spécialisée des collèges et dans les établissements de formation des maîtres.

Le recrutement des PE se fait par concours : concours externe, premier et second concours internes et troisième concours.

Des concours spéciaux de recrutement de professeurs des écoles chargés de l’enseignement de langue régionale peuvent être organisés (concours externe spécial, premier concours interne spécial, second concours interne spécial).

Des postes sont réservés hors concours pour l’intégration de personnes en situation de handicap

L’accès au corps des PE est également possible par la voie du détachement pour les candidats déjà fonctionnaires d’un corps de catégorie A.

Il peut être fait appel à une liste complémentaire dans l’ordre de classement des candidats aux concours, afin de pourvoir aux désistements sur la liste principale ou les postes devenus vacants dans l’intervalle de deux concours.

Conditions générales

Les conditions générales suivantes doivent être remplies par les candidates et candidats aux différents concours :

- l’enseignement est exclusivement confié à un personnel laïque ;

- aucune limite d’âge n’est imposée ;

- il faut au plus tard le jour de la première épreuve d’admissibilité posséder la nationalité française ou être ressortissant d’un autre état membre de la communauté européenne ou hors état partie à l’accord sur l’espace économique européen ;

- il faut jouir de ses droits civiques ;

- il faut ne pas avoir subi une condamnation incompatible avec l’exercice des fonctions ;

- il faut être en position régulière au regard des obligations du service national ;

- il faut justifier des conditions d’aptitude physique requise.

Inscriptions

Un BO spécial publié chaque année rappelle les modalités d’inscription aux différents concours de l’éducation nationale.

Les inscriptions se font par internet, à l’adresse : www.education.gouv.fr/siac1.

A la fin de la saisie informatique, un numéro d’inscription définitif et personnel est attribué. Il faut noter ce numéro qui permet ultérieurement de vérifier ou modifier son dossier. Tant que ce numéro n’est pas indiqué sur le serveur, l’inscription n’est pas enregistrée.

Un courrier postal, ainsi qu’un courriel pour ceux qui ont indiqué une adresse mail, est envoyé pour chaque concours postulé. Ce courrier comporte un récapitulatif du dossier d’inscription et un formulaire indiquant les pièces justificatives à retourner.

Il est possible de s’inscrire par écrit en cas d’impossibilité de s’inscrire par internet. La demande de dossier d’inscription doit alors se faire auprès du service des examens et concours du rectorat concerné.

Calendrier

Les inscriptions aux concours se font dorénavant en septembre-octobre (exemple : du 10 septembre au 22 octobre 2013 pour le concours 2014) ; les épreuves d’admissibilité ont lieu fin avril. Les dates des épreuves d’admission seront disponibles sur les sites internet des académies organisatrices des épreuves.

Jurys des concours

Le jury de chaque concours est présidé par le recteur ou son représentant. Le recteur désigne un ou plusieurs vice-présidents choisis parmi les membres du jury. Les autres membres sont nommés par le recteur et peuvent être inspecteurs d’académie-inspecteurs pédagogiques régionaux, inspecteurs de l’éducation nationale, enseignants-chercheurs, professeurs des corps du second degré, instituteurs ou professeurs des écoles.

Les jurys peuvent également comprendre des personnes choisies en fonction de leurs compétences particulières.

Les membres des commissions nationales rédigeant les épreuves écrites peuvent être nommés membres du jury.

Les fonctionnaires stagiaires ne peuvent être nommés membres du jury.

Des correcteurs sont désignés par le recteur pour participer avec les membres du jury à la correction des épreuves d’admissibilité. Ils n’ont pas voix délibérative.

Le jury peut se constituer en groupes d’examinateurs. Il opère, s’il y a lieu, une péréquation des notes attribuées par chaque groupe d’examinateurs et procède à la délibération finale. En cas de partage des voix lors des délibérations du jury, la voix du président est prépondérante.

Afin d’assurer l’impartialité du jury, les personnes ayant assuré la préparation aux concours de professeurs des écoles dans une académie ne sont pas autorisées à interroger les candidats admissibles dans cette même académie.

Lorsque le jury se constitue en groupes d’examinateurs, chaque groupe comprend deux examinateurs au moins, sans pouvoir excéder trois examinateurs ; pour une même épreuve, chaque groupe est constitué du même nombre d’examinateurs tout au long de la session.

SPIP | |Nous écrire|SNUipp|FSU | Suivre la vie du site RSS 2.0