Accueil du site > Archives : info et vidéo du moment > UDA : trois jours très riches

UDA : trois jours très riches

dimanche 3 novembre 2019
Mis à jour le dimanche 3 novembre 2019

L’école au cœur de l’édition 2019 de l’Université d’automne avec tous les sujets qui la traversent : liberté pédagogique, respect des enseignants, enseignantes et des élèves, direction, lutte contre les inégalités... Retour en images.

Trois conférences en plénière sont toujours visibles sur la page Facebook du SNUipp-FSU et l’ensemble des conférences ont été tweetées sur le fil Twitter du syndicat.

Vendredi 18 octobre

Marie-Aleth Grard, en plénière inaugurale, a rappelé que 9 millions de personnes vivent en France sous le seuil de pauvreté dont 3 millions d’enfants avec un impact sur leur scolarisation, leur orientation mais qui n’est pas une fatalité : des conditions d’enseignement et d’apprentissage de qualité doivent permettre à l’ensemble des élèves de réussir. Puis Éveline Charmeux a insisté sur la lecture qui n’est pas qu’un acte de décodage mais également de compréhension, s’inscrivant dans des situations concrètes. Grégoire Borst a remis quelques points sur les « i » sur l’apport des neurosciences. Hélène Lompech a présenté l’action de SOS Méditerranée dans le sauvetage en mer et dans les classes. Enfin, en plénière de clôture de cette première après-midi, Benoît Falaize et l’équipe des Territoires vivants de la République ont présenté les nombreux projets développés dans des classes d’éducation populaire, mêlant histoire, musique, français pour mieux vivre ensemble.

Samedi 19 octobre

Pas moins de 13 conférences pour la journée 2 de l’Université d’automne dont la plénière de Philippe Champy sur le «  front d’attaques actuel contre la professionnalité enseignante » et les clés de la riposte : « Les clés de la riposte : opposer des argumentaires précis, défendre la liberté pédagogique, dénoncer toutes les formes d’abus de pouvoir, impliquer chercheurs et formateurs, développer une alliance anti-technocratique au sein de la communauté éducative. » Avant lui, les interventions de Sylvain Connac, Marie-Odile Maire-Sandoz et Catherine Hurtig-Delattre, Anne Clerc-Georgy, Joël Briand, André Tricot, Étienne Butzbach et Arnaud Tiercelin, Anna Stevanato, Florence Savournin, Katell Tison-Deimat, Patrice Gourdet, Frédéric Grimaud. L’atelier chantier « Faire classe avec tous les élèves » du SNUipp-FSU 89 a permis également des échanges constructifs le samedi et dimanche lors de trois séances.

Dimanche 20 octobre

Une dernière matinée intense pour clôturer cette 19e Université d’automne avec les conférences de Véronique Boiron sur le langage en maternelle, Corinne Loie sur l’importance de préserver sa voix pour enseigner et Ange Ansour sur l’école face au défi écologique. Enfin l’historien et grand témoin de cette édition, Claude Lelièvre a enthousiasmé la salle par son analyse argumentée de la politique éducative du « ministre actuel de l’éducation nationale » et le pouvoir de résistance collective des enseignantes et enseignants pour actionner leur liberté d’enseigner au profit de la réussite de l’ensemble des élèves.

SPIP | |Nous écrire|SNUipp|FSU | Suivre la vie du site RSS 2.0