Accueil du site > > Actions - Interventions > Un Ministre ne devrait pas dire ça

Un Ministre ne devrait pas dire ça

mercredi 20 octobre 2021
Mis à jour le mercredi 20 octobre 2021

Instrumentalisant une fois encore la laïcité, le Ministre a jeté l’opprobre sur l’ensemble du corps enseignant. En déclarant que les professeur·es devaient soit transmettre les « valeurs de la République » soit démissionner, il se livre à un nouvel épisode de « prof-bashing » en maniant suspicion et menace. Pour la FSU c’est un « piège [...] grossier » qui « ne parviendra pas à masquer les échecs de sa politique éducative ». Elle exige que « Jean-Michel Blanquer revienne publiquement sur ses propos insultants pour l’École et les personnels qui la font vivre. »

Nous n’avons pas de problèmes avec les valeurs de la République, le ministre en a-t-il avec les fonctionnaires ?

Non, les suspicions et les propos menaçants du ministre à l’endroit des enseignant-es qui ne transmettraient pas les valeurs de la République ne sont pas recevables ! Ils sont même indignes de sa fonction !

Depuis des mois, le ministre de l’Éducation nationale s’invente des supposés ennemis de l’intérieur pour se construire une stature politique et un destin personnel. Comment un ministre de la République peut-il s’abaisser à de si basses manœuvres, en particulier en instrumentalisant une nouvelle fois la laïcité dont il fait un outil de division plutôt que de concorde ?

Le piège est grossier, le tuyau bien connu et ne parviendra pas à masquer les échecs de sa politique éducative :

–Payer les AESH en dessous du seuil de pauvreté, est-ce digne des valeurs de la République ?
–Affaiblir le service public en supprimant des milliers de postes, est-ce digne des valeurs de la République ?
–Saccager pour la seconde fois la formation de celles et ceux dont la mission est de former des citoyennes et citoyens libres et éclairé-es, est-ce digne des valeurs de la République ?

La FSU rappelle au ministre que c’est en reconnaissant aux fonctionnaires leur qualité de citoyen qu’on leur permet de faire vivre et de transmettre les valeurs de la République.

La FSU exige que Jean-Michel Blanquer revienne publiquement sur ses propos insultants pour l’École et les personnels qui la font vivre.

Les Lilas, le 20 octobre 2021
SPIP | |Nous écrire|SNUipp|FSU | Suivre la vie du site RSS 2.0